AfriquePolitique

Niger : l’auteur présumé de la tentative de coup d’État du 31 mars arrêté au Bénin

Fruit de la coopération entre les forces de sécurité béninoises et nigériennes, l’arrestation lundi du capitaine Sani Gourouza au Bénin met un terme à un mois de cavale. Remis aux autorités nigériennes, Sani Gourouza est le cerveau présumé de la tentative de coup d’État déjouée dans la nuit du 30 au 31 mars à Niamey soit, l’avant-veille de l’investiture du nouveau président Mohamed Bazoum. La tension politique était alors à son comble.

La cavale du capitaine Sani Gourouza s’est arrêtée lundi au Bénin. Cet officier de l’armée de l’air avait pris la fuite après l’échec de son coup de force du 31 mars qui lui avait valu d’être placé sous mandat international à travers Interpol. Niamey accuse Sani Gourouza d’avoir été le meneur des putschistes de la base aérienne 101 de la capitale, deux jours avant l’investiture du nouveau président, Mohamed Bazoum.

La marche de l’équipe du capitaine Gourouza avait été stoppée au niveau du ministère des Affaires étrangères, voisin du palais présidentiel. Un échange de tirs nourris s’en était suivi pendant un quart d’heure entre la garde présidentielle et les putschistes. En position de faiblesse, ces derniers avaient dû fuir.

La semaine précédente, le 20 avril, un lieutenant et un adjudant ont également été arrêtés au Bénin et transférés à Niamey. Les autres sont toujours en fuite.

Le coup d’Etat manqué est intervenu alors que les résultats de l’élection présidentielle qui ont enregistré la victoire du dauphin de Mahamadou Issoufou (55.75%) étaient fortement contestés par l’opposition menée par Mahamane Ousmane, arrivé second à l’issue du scrutin. Les rues de la capitale avaient été élues chef-lieu de la protestation par des manifestants, parfois violents. Violence attisée par certains discours haineux de leaders de l’opposition.

Une opposition qui considère ce putsch raté comme une tentative de victimisation du régime, un coup monté.

Teria News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page